Navigate Up
Sign In
Leiden University

 

Gewalt ist zu vil
 

Duit. Vertaling: Geweld is teveel

Op 8 juni 1565 schreef een van de correspondenten van kardinaal Granvelle over een edelman die het symbool van de pijlenbundel voerde. Het betrof Karel van Mansfeld, die het Eedverbond van de edelen had ondertekend. Hij droeg het kenteken van de broederschap van die van de Nederlanden (‘la marque de la confrérie de ceulx des Pays-Bas’): zeven pijlen tezamen gebonden (‘sept sagettes lyées ensemble’) en vertelde dat (andere) graven van Mansfeld en de graaf van Schwartzenburg het teken voerden. Enkelen in de Nederlanden droegen om het symbool de spreuk `Gewalt ist zuvil’: geweld is teveel.

Bron:

Le baron de Bolwiler, Hagenau, aan Granvelle, 8 juni 1565:

Ledict conte Charles porte en sa robe la marque de la confrérye de ceulx des Pays-Bas, qu’est, comme vous l’avez entendu, sept sagettes lyées ensemble; et dict que les contes de Mansfeldt et conte de Schwartzemburg les porteront. Aulcunz desdictz Payz-Bas et aultres portent à l’entour de ladicte enseigne une divise qu’est “Gewalt ist zu vil”; et me dict bien que sa majesté catholicque avoit esté informé par vous, monseigneur, que ceste lighe et portement du signal estoit contre sa majesté; mais que monsieur le conte d’Egmont estant en Espaigne, portant sur sa robbe ladicte marcque, et interrogué par sa majesté que vouloit dire cela, luy respondict, “Sire, c’est comme tous les chevaliers de l’ordre sont joinctz ensemble avec vostre majesté, il n’est à la puissance de personne vivante de les desjoindre ny rompre; ‘ce qu’avoit prins sa majesté à bien bonne part. Et de faict, le lendemain se feict faire une robbe et apposer telle enseigne.

Papiers d'état du cardinal de Granvelle d'après les manuscrits de la Bibliothèque de Besançon / publ. sous la direction de Ch. Weiss. - Paris : Imprimérie Royale, 1841-1852. - 9 dl. : tab. ; 29 cm. - (Collection de documents inédits sur l'histoire de France. 1e série, Histoire politique), dl. IX, p. 262.

Last Modified: 25-4-2010 20:13